Menu

Coiffure femme : Quand utiliser le fer à friser, les bigoudis chauffants et le séchoir ?

Les accessoires tels que le fer à friser, les bigoudis chauffants et le séchoir à main sont d’une grande utilité lorsque vient le temps de se coiffer, mais à chacun sa force.

Le fer à friser est pratique afin d’obtenir de belles bouclettes ou de beaux boudins. Il s’agit de bien choisir le diamètre de la tige de votre fer à friser. À savoir qu’une petite tige produira des bouclettes serrées et plus rapprochées du cuir chevelu, tandis qu’une plus grosse tige servira à faire de belles ondulations plus lâches.

Les rouleaux chauffants peuvent être utilisés sur un cheveu sec ou humidifié, dépendant du résultat voulu. Pour avoir du volume, il faut les enrouler sur des cheveux secs. Si vous espérez avoir des boucles durables, humidifiez chaque mèche avec de la mousse coiffante ou autre produit similaire avant de les enrouler.

En fait, sur les cheveux secs, les ondulations seront moins tendues. Évidemment, plus les bigoudis ont un petit diamètre, plus les boucles seront fermes. S’ils sont plutôt gros, vous obtiendrez plus de volume. Même si vos rouleaux sont gros, n’enroulez que de petites mèches.

Le séchoir à cheveux, allié à la brosse, sert pour les brushings classiques ou frisés. Ces deux outils servent à donner du volume à la racine. Afin de vous faciliter la tâche et d’obtenir une belle mise en plis ou de belles boucles très naturelles, utilisez un diffuseur. Cet accessoire, qui se pose à l’embout de votre séchoir à main, tempère le jet d’air et ne déforme pas la boucle naturelle, ce qui aide à avoir des boucles tout en volume.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *